Saturday, October 27, 2007

Wa 7yat albi w afra7ou



Il y a deux ans à peine, c’était mon grand jour. Deux ans de moments tantôt beaux, tantôt pénibles derrière moi, un diplôme dans la main et des dizaines de points d'interrogation dans la tête.

Aujourd’hui était leur jour. La 19ème promotion des lauréats de l’Ecole Supérieure Roi Fahd de Traduction ont reçu leurs diplômes aujourd’hui. Malheureusement Cette année, je n’ai pas pu tenir la promesse qu’ont s’était faite un beau 26 novembre à Tanger. Je n’ai pas pu assister à la remise des diplômes, mais le téléphone est là, et les news, moi, je les ai eues de la bouche de mes sources sur place :p

Avec ces 41 lauréats, un nombre plutôt élevé par rapport aux promotions précédentes, l’école aura formé 510 traducteurs et traductrices (lauréats des quatre départements de l’école : Français, Anglais, Espagnol, et Allemand.)

Wassima, Asmaa, Maha, et tous les autres, félicitations et très très bon courage pour les jours à venir.



Allah ysehel li fiha lkhir à toutes et à tous :)



12 comments:

nasamat said...

Moi j'y étais l'année dernière. Mais je n'ai pas fait le déplacement cette année, et je ne le regrette pas.

Félicitations à tous les nouveaux lauréas.

Lauréat 1994.

Kaoutar said...

Moi si, j'aurais aimé assister, plus pour le plaisir de revoir des amis/es et des profs qu'autre chose.

Lauréate 2005.

SABA said...

Moi j'y ai assisté! et je le referai encore et encore tant que cela m'est possible!! je prépare meme un post sur ce weekend!

Bizzz ma belle, b9at blasstek enorme!!

Lauréate 2005

dima said...

"« Traduttore, traditore », dit l’aphorisme italien. Il signifie que toute traduction est nécessairement infidèle et trahit de ce fait la pensée de l’auteur."

jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_jeune_afrique.asp?art_cle=LIN07107traduerotid0

Kaoutar, intéressant sujet de l'un de tes futurs posts (j'espére et si ce n'est pas trop demandé)

L'aphorisme, cité ci dessus, est propre au concept de la traduction dans le domaine de la littérature.

Mes sincéres félicitations aux nouveaux diplomés.

Fan du film "Le lauréat"

SABA said...

@Kaoutar: le com de Dima me rappelle les longues et passionnantes(?) discussions dans linguistic issues ;)) chez Boutbouqalt, Davies, Berhoun et les autres :))))))

Kaoutar said...

Tu vois comment ils nous insultent Dima? :p
Bien sur que tu peux proposer des idées de post Dima :) J'ai parlé un jour sur ce blog de la trahison de la traduction, mais il s'agissait de la traduction automatique. En plus le poste n'vais rien à voir avec le sérieux des articles (merci pour le lien:)) et cours dont vient de parler Saba.

Kaoutar said...

SABA >>> Fakkartini bi lladi mada!! :)

dima said...

Pas du tout, Kaoutar, pas d'insulte de ma part et respect total à votre vocation mais c'est vrai que la fiabilité de la traduction m'intéresse.

Anaconda said...

Ach wa9a3?

Kaoutar said...

Dima >>> Merci :) C'est un graaaaand sujet, et franchement ça me rappelle mon mémoire de fin d'études :D

Ana >>> Ana 3indana, ya mar7aba ya mar7aba!!
Aji be3da, wach edititih?? :p

NADER EL KHALICHI said...

حقا كانت لحضات اعدت فيها شريط الذكريات
ذكريات لو سالت جدران المدرسة لا جابت من هنا مر اناس اسسوا جمعية طلبة مدرسة الملك فهد العليا للترجمةواسسوا لسنة الافطار الجماعي فكانوا شمعة تحترق ليستضيء الاخرون

نادر الخمليشي
فوج 2005

Kaoutar said...

Nader>>> Mer7ba bik! Wow l'association et ses activités!! Ca nous a appris plein de choses:)